Assemblée Générale Citre la coop du 25 Novembre 2017

Créée en janvier 2017, Citre-la coopérative organisait sa première Assemblée Générale Ordinaire le 25 Novembre 2017 en Mairie d’Uzès.

 L′assemblée générale

L′assemblée générale

Diaporama de l’AG

Cliquez et agrandissez la vidéo

L’ordre du jour

  • Election d’un nouveau Conseil Coopératif de 9 membres
  • Appel à compétences et bonnes volontés
  • Autoconsommation: l’avenir de l’énergie solaire en territoire semi-rural?

L’Assemblée Générale

Inscriptions et souscriptions
Inscriptions et souscriptions

Une soixantaine de personnes étaient réunies pour l’occasion.

Les 7 membres fondateurs ont rappelé leurs objectifs en créant cette Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) : susciter et accompagner la transition énergétique sur le territoire Uzège Pont du Gard, développer les installations photovoltaïques avec un financement citoyen, informer et former les usagers, les scolaires et les collectivités, favoriser les économies d’énergie. Ils ont fait état de leur première réalisation sur le territoire, sur le toit de l’école de Sanilhac et rappelé les équipements qui vont être installés en 2018 : salle des fêtes de Garrigues Ste Eulalie, Ecole de Collias, Bergerie du Syndicat Mixte des Gorges du Gardon.

Lors de l’Assemblée Générale, un nouveau conseil coopératif de 9 membres a été élu. Les nouveaux modes de fonctionnement ont été présentés avec la création de trois groupes de travail : technique, financement, communication. Un appel à compétences et bonnes volontés au sein des coopérateurs, anciens ou nouveaux, a été lancé par le Conseil, qui a rappelé que le fonctionnement de la coopérative reposait exclusivement sur le travail des bénévoles.

La conférence

Conférence sur l'auto-consommation
Conférence de Jean Defrenne

Après l’Assemblée Générale, Citre la Coop a proposé un débat autour du thème de l’autoconsommation en énergie solaire, à partir d’un exposé de Jean Defrenne, animateur de l’association Coury Energies.

Les derniers arrêtés de l’Etat vont dans le sens d’une diminution importante de la valeur de revente de l’énergie solaire à EDF. L’autoconsommation au niveau individuel, mais plus encore au niveau d’un immeuble, d’un lotissement, d’un ensemble de logements, devient donc un nouveau modèle de plus en plus intéressant et permet aux citoyens de reprendre en mains leur consommation énergétique.

Laisser une réponse