S’impliquer dans la transition énergétique peut procéder de plusieurs démarches plus ou moins engagées. Vous trouverez ici quelques réponses à des questions que vous pouvez vous poser à ce sujet.

Depuis plusieurs années, l’ADEME a lancé un programme de sensibilisation aux économies d’énergie. En outre le Défi des Familles à Energie Positive, lancé par les Espaces Info Energie du Gard en partenariat avec l’ADEME a été relevé par une équipe de l’Uzège depuis 2 ans, les Décarbonnés, relayée par CITRE

Pour aller plus loin

  • Les spécialistes des Espaces Info Energie répondent gratuitement à vos questions et vous conseillent.
  • L’ADEME développe des outils variés pour répondre à la demande d’information des particuliers et guider leurs choix de comportements et d’investissements domestiques en faveur de la protection de l’environnement.

Notre consommation d’énergie (transports, chauffage, climatisation) et d’électricité (appareils électriques ménagers et professionnels) peut être largement réduite si l’on accroît l’efficacité énergétique de nos supports. Une sensibilisation des usagers et plus particulièrement des artisans et professionnels locaux en ce domaine est nécessaire. CITRE s’engage à assurer cette sensibilisation au besoin à travers des programmes de formation spécifiques.

Pour aller plus loin

EdF n’est plus le seul distributeur d’électricité. De nouveaux opérateurs arrivent sur un marché dérégulé, dont des distributeurs alternatifs orientés « transition énergétique » et organisés en coopérative. Sans but lucratif, ils nous garantissent l’accès à une énergie « propre » et renouvelable.
C’est le cas par exemple de l’opérateur Enercoop. Si les tarifs d’Enercoop sont à ce jour encore légèrement supérieurs à ceux d’EdF (d’environ 15%), la tendance devrait bientôt s’inverser, compte-tenu de l’augmentation régulière des tarifs de l’opérateur national.
En outre, faire le choix d’un distributeur alternatif constitue en soi une démarche citoyenne.

Pour aller plus loin

La transition est à notre portée. Les financements sont possibles et envisageables. L’épargne des français déposée dans les banques dépassait en 2014 les 4000 milliards d’euros. Plutôt que de continuer à financer le changement climatique et ses retombées catastrophiques pour la planète, cette épargne pourrait dès maintenant être mobilisée pour la transition énergétique. Les choix de financement relèvent des banques, mais c’est aussi notre épargne qui les permettent. Nous devons reprendre le contrôle sur cet argent en décidant de l’investir nous-mêmes dans la transition.
C’est pourquoi Énergie Partagée a lancé avec la Nef la campagne « Épargnons Le Climat », afin de proposer que le moindre euro dont nous disposons soit au service d’investissements pour la transition.

Pour aller plus loin

  • La Nef est une coopérative financière qui offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle.
  • La Nef et Energie Partagée : deux solutions concrètes pour mettre son épargne au service de la transition énergétique.

Il existe aujourd’hui dans notre région plusieurs expériences intéressantes pour produire de l’énergie localement à base de capteurs photovoltaïques ou d’éoliennes. Des expériences comme celle des Survoltés d’Aubais, d’1 2 3 soleil à Luc sur Aude, de CAT EnR à Prades, de Voilà l’soleil à Barjac… montrent que des collectivités locales et des collectifs de citoyens mobilisés sont en mesure de créer des unités de production d’électricité.

Pour aller plus loin

  • Avec le soutien technique d’Enercoop Languedoc-Roussillon, Les Survoltés d’Aubais ont décidé de construire une centrale au sol avec 3 000 m2 de capteurs photovoltaïques.
  • Le projet de parc photovoltaïque de Luc-sur-Aude s’inscrit dans une logique citoyenne, collective, désintéressée et environnementale.
  • CatEnR est une coopérative citoyenne d’énergies renouvelables en Catalogne Nord.
  • Conflent Energie est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif visant àa la mise en place d’une multitude de projets à taille humaine (solaire, hydraulique, éolien, isolation des bâtiments, bois énergie, etc.). http://conflentenergie.free.fr/

C’est le défi que souhaite relever CITRE, qui n’est pas un opérateur ni un constructeur de supports d’énergie alternative, (pas de capteurs solaires ni d’éoliennes ou autres dans sa besace…) mais le promoteur d’une autre conception de la production d’énergie, au plan local, à partir de besoins exprimés par des collectivités locales ou des collectifs de citoyens.

Pour aller plus loin

  • Énergie Partagée essaime, accompagne et finance des projets citoyens de production d’énergie renouvelable.